BOULANGER Joseph [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur socialiste résidant à Charleroi (Pennsylvanie), Joseph Boulanger s’abonna à L’Union des travailleurs en janvier 1905. Quelques mois plus tard, il fut élu membre du conseil des directeurs de L’Indépendance de Charleroi lors du renouvellement statutaire du bureau.

En septembre 1907, Joseph Boulanger quitta Charleroi pour Seattle (Oregon), où la compagnie minière lui avait proposé un emploi au jour. Ce dévoué coopérateur, qui avait été élu président du store coopératif, quitta la Pennsylvanie au moment où les plans du nouveau bâtiment étaient soumis à l’appréciation des sociétaires. Il continua à aider de loin.

Joseph Boulanger mourut à Seattle fin juillet ou début août 1911, laissant une veuve. Son décès fut annoncé à la population de Charleroi par L’Union des travailleurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160827, notice BOULANGER Joseph [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 2 juillet 2014, dernière modification le 2 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 12 janvier, 3 août 1905, 26 septembre 1907, 24 août 1911.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément