BRUNET Joseph [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Né à Château-Renauld (Indre-et-Loire) avant 1837, Joseph Brunet résida dans cette ville jusqu’en 1855. Il étudia à l’école des Arts-et-Métiers, se préparant au métier de serrurier. Il partit pour le Texas au printemps 1855 pour rejoindre la colonie fouriériste de Réunion, où il arriva trois mois plus tard avec son père et son frère Eugène. Il y occupa les fonctions de forgeron dans l’atelier qu’il avait installé.

Joseph Brunet partit ensuite à Dallas, où il travailla durant plusieurs années avant de déménager à Austin (Texas) en 1861, au moment où éclatait la guerre de Sécession. Il installa dans cette ville une usine à glace.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161015, notice BRUNET Joseph [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 4 juillet 2014, dernière modification le 4 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : George H. Santerre, White Cliffs of Dallas. The Story of Reunion, the Old French Colony, Dallas, The Book Craft, 1955, p. 100.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément