BRUNET Edgard, Charles

Par Gérard Bourdin

Né le 14 juillet 1906 à Ligny-le-Ribault (Loiret), mort le 7 avril 1998 à Argentan (Orne) ; peintre ; syndicaliste CGT et communiste de l’Orne.

Cheminot à Argentan, Edgard Brunet militait au Parti communiste. Il participa au congrès contre la guerre de Pleyel (Paris) en avril 1933 et devint secrétaire du comité antifasciste d’Argentan. Seul candidat de gauche aux élections législatives d’avril 1936 dans la circonscription d’Argentan, il obtint 12,58 % des voix des électeurs inscrits (17,61 % des suffrages exprimés). En octobre 1937, il fut candidat aux élections cantonales à Écouché. Edgard Brunet était membre du bureau fédéral communiste en 1939.
Arrêté le 24 septembre 1942, il fut interné au camp de Voves (Eure-et-Loir).
En 1944, il était membre de la commission de contrôle du syndicat des cheminots d’Argentan que les services préfectoraux estimaient à 800 adhérents. Peintre à la SNCF en 1959, il fut responsable du syndicat CGT des cheminots d’Argentan en 1957. En 1965, retraité, il restait trésorier de l’Union locale CGT d’Argentan.
En mars 1953 et mars 1959, il fut candidat communiste aux élections municipales à Argentan puis, en juin 1961 et en septembre 1967, aux élections cantonales dans le canton rural de Briouze.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1611, notice BRUNET Edgard, Charles par Gérard Bourdin, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 janvier 2012.

Par Gérard Bourdin

SOURCES : Arch. Dép. Orne, 1W 83, 348W 353 et 354. — La Voix du Peuple de l’Orne, 1936-1939. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément