BEGUIN Roger

Par Julian Mischi, Jean-Noël Dutheil

Né le 12 janvier 1913 à Vierzon (Cher), mort le 2 février 1956 à Lyon (Rhône) ; maçon, manœuvre puis ouvrier chimiste ; militant communiste et syndicaliste de la Creuse et de l’Allier ; membre du comité fédéral du PCF de l’Allier (1948-1954) ; secrétaire de l’UL-CGT de Montluçon en 1953 ; membre du bureau de l’UD Allier 1949-1956.

Le père de Roger Beguin était chef d’équipe maçon à Vierzon et membre du Parti communiste français. Titulaire du certificat d’études primaires, Roger Beguin fut embauché à la verrerie des forges de Vierzon. Ayant rejoint le mouvement syndical en 1929, il milita à la CGTU puis à partir de 1935 à la CGT. Il adhéra au PCF en août 1936 à Vierzon et fut secrétaire de cellule durant les années 1938 et 1939. Roger Beguin était ouvrier maçon puis manœuvre spécialisé à la compagnie Châtillon-Commentry à Vierzon.
Prisonnier de guerre en Allemagne de juin 1940 à mai 1945, Roger Beguin s’évada en novembre 1942 puis fut repris par la Gestapo. Il fut définitivement libéré par l’armée rouge à la fin de la guerre. Après la Libération, il fut embauché comme ouvrier des produits chimiques aux usines Dunlop de Montluçon (Allier). Il habitait alors la cité ouvrière de l’usine Dunlop. Il fut secrétaire de la cellule communiste Danielle Casanova appartenant à la section de Dunlop de 1945 à 1947. Après avoir suivi une école fédérale en 1946, il entra en 1947 au comité de section de Dunlop et l’année suivante, en 1948, au comité fédéral du PCF de l’Allier. Il ne fut cependant pas réélu à la conférence fédérale des 8 et 9 mai 1954 bien que reproposé par sa section.
Depuis 1945, Roger Beguin militait à nouveau à la CGT, au syndicat des produits chimiques de Dunlop. Il fut secrétaire du comité d’établissement et secrétaire adjoint du syndicat CGT de Dunlop. Cette position lui valut d’être secrétaire de l’Union locale CGT de Montluçon.
Roger Beguin s’était investi dans les organisations de masse proche du PCF : il était membre de France-URSS depuis 1945, de France-Vietnam depuis 1947, de l’Association républicaine des anciens combattants depuis 1949, ainsi que d’associations d’anciens prisonniers de guerre. Il se maria avec une ouvrière de l’usine SAGEM de Montluçon qui était également une militante communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16110, notice BEGUIN Roger par Julian Mischi, Jean-Noël Dutheil, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 20 octobre 2018.

Par Julian Mischi, Jean-Noël Dutheil

SOURCES : Archives de la fédération du PCF de l’Allier. — Archives de l’IHS du 03, compte-rendu des congrès de l’UD CGT Allier, archives du syndicat Dunlop cartons 12 et 20. — Le Patriote, nécrologie, 4 février 1956.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément