CAHN (ou COHEN) Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Né vers 1821, Louis Cahn était avocat à Metz (Moselle). Au lendemain du coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte, il s’exila volontairement aux États-Unis. Il décéda le 16 mars 1878 à Brooklyn (New York). Sa veuve et ses enfants, Hannah et Léon, obtinrent une pension au titre de la loi de réparation nationale de 1881.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161111, notice CAHN (ou COHEN) Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 7 juillet 2014, dernière modification le 7 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : Denise Devos, La Troisième République et la mémoire du coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte, Paris, Arch. nat., 1992.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément