CHAMBONNIÈRE Claude [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Né vers 1822, ex-instituteur au Breuil (Allier), Claude Chambonnière fut l’un des chefs de la résistance au coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte dans le Bourbonnais (Allier). Condamné par la commission mixte et déporté en Guyane, il s’évada en compagnie de Gourieux et Quesne fin novembre ou début décembre 1852. Ayant réussi à gagner Paramaribo, il put embarquer sur un brick américain, le Mermaid. Il gagna La Nouvelle-Orléans (Louisiane), puis Salem (Massachusetts), où son arrivée fut signalée début 1853 par les services consulaires français. Il avait l’intention de s’installer à Boston pour y donners des cours. Il gagna ensuite New York, où il devint l’administrateur du journal Le Républicain.

Il retourna ultérieurement dans le Massachusetts, où il enseigna le français.

Peu après l’amnistie impériale de 1859, sans doute désireux de rentrer en France, il demanda aux autorités françaises une avance d’une centaine de francs qui lui fut refusée : une demande de renseignements adressée aux autorités préfectorales de l’Allier avait en effet suscité une réaction très défavorable (« socialiste de la pire espèce (…) l’un des agents les plus dangereux de la propagande révolutionnaire (…) passé détestable ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161233, notice CHAMBONNIÈRE Claude [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 7 juillet 2014, dernière modification le 5 février 2020.

Par Michel Cordillot

SOURCES : AN F15 3978, BB30 402 ; AD Allier ; Quatre ans à Cayenne. Notes de Fr. Attibert, déporté, Bruxelles, chez la veuve Verteneuil, imprimeur, 1859, p. 42-43 ; Jean Cornillon, Le Bourbonnais en Décembre 1851. Le coup d’État, Cusset, 1903, p. 31, 267 ; Denise Devos, La Troisième République et la mémoire du coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte, Paris, Arch. Nat., 1992 ; Charles Clerc, Les Républicains de langue française aux Etats-Unis, 1848-1871, Thèse, Univ. Paris XIII, 2001, p. 177 ; renseignements et documents transmis par André Meunier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément