DACQUAY François, Marie

Par Alain Prigent, Serge Tilly, Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 28 février 1902 à Guern (Morbihan), fusillé le 8 juin 1944 à la caserne du Colombier à Rennes (Ille-et-Vilaine) ; cultivateur ; FFI.

François Dacquay était le fils de Mathurin Dacquay, cultivateur, et de Jeanne Le Corre, cultivatrice. Il épousa Marie Mathurine Pierre, cultivatrice, le 20 juillet 1924 à Malguénac (Morbihan). Le couple eut cinq enfants nés de 1925 à 1939.

Il rejoignit en novembre 1943 les Forces françaises de l’intérieur au sein du 3e Bataillon FFI (ORA) du Morbihan commandé par Félix Robo. Il appartenait au groupe Massardier-Le Petitcorps avec le grade de caporal voltigeur, et avait installé un dépôt d’armes parachutées dans sa ferme à Talven en Malguénac (Morbihan).
Dénoncé, il fut arrêté le 14 avril 1944 par la Gestapo et fut transféré à Rennes à la prison Jacques-Cartier. Il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 748 de Rennes le 7 juin 1944 (dossier S1744) pour avoir commis des actes de franc-tireur. Roger Cotte de Pontivy fut arrêté dans la même affaire. François Dacquay fut exécuté le 8 juin 1944 à la caserne du Colombier à Rennes avec trente autres patriotes.
Il a été inhumé à Malguénac le 27 septembre 1944.

François Dacquay a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Le titre d’Interné-résistant été attribuée à titre posthume en 1951, ainsi que le titre de Combattant volontaire de la Résistance en 1952 et la Médaille de la Résistance en 1953.

En Ille-et-Vilaine, à Rennes, le nom de François Dacquay est inscrit sur la stèle des fusillés de la caserne du Colombier et sur le monument de la Résistance érigé dans le cimetière de l’Est.
Dans le Morbihan, il figure sur le monument aux morts de Malguénac et sur la liste « Fusillés » du monument de Guerlogoden en Kergrist.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161553, notice DACQUAY François, Marie par Alain Prigent, Serge Tilly, Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 9 juillet 2014, dernière modification le 22 août 2019.

Par Alain Prigent, Serge Tilly, Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur la stèle des fusillés de la caserne du Colombier
Sur la stèle des fusillés de la caserne du Colombier
Sur le monument de Guerlogoden en Kergrist
Sur le monument de Guerlogoden en Kergrist
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : DAVCC, Caen, 21 P 111313. — SHD, Vincennes, GR16 P 154034. — Arch. Dép., Morbihan, 1840 W 4, fonds ONACVG-56. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — J.-P. Besse, T. Pouty, Les fusillés. Répression et exécutions pendant l’Occupation (1940-1944), Éd. de l’Atelier, 2005. – Renée Thouanel (sous la dir.), La Maltière (1940-1944), Éd. Mairie de Saint-Jacques-de-la-Lande, 2013. — Site des fusillés d’Ille-et-Vilaine. — État-civil, Guern (acte de naissance)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément