BERGER Pierre

Par Delphine Leneveu, Annie Pennetier

Né le 27 juin 1907 à Avon (Seine-et-Marne), fusillé le 8 novembre 1941 à Villiers-en-Bière (Seine-et-Marne) ; résistant ; membre du Front national.

Fils jumeau d’Albert Berger, manouvrier, et de Juliette Denissot, Pierre Berger, domicilié à Cély-en-Bière (Seine-et-Marne), fut arrêté par la gendarmerie française le 10 octobre 1941 à Cély-en-Bière pour « propagande communiste anti-allemande et détention d’armes ». Il fut interné successivement dans trois prisons de Ponthierry (Seine-et-Marne), Melun et Fontainebleau.
Condamné à mort par le tribunal militaire (FK 680) de Melun le 30 octobre 1941, Pierre Berger a été fusillé le 8 novembre 1941 au lieu-dit « La Glaudée » avec ses quatre camarades dont Georges Leguay.

Dans son Journal de guerre l’abbé Stock évoque le nom de son frère (sans doute jumeau), Lucien Berger, condamné à mort avec lui par le tribunal de Melun, dont la peine avait été commuée en perpétuité. Il devait être fusillé comme otage le 14 février 1942 au Mont-Valérien, mais l’Abbé Stock demanda sa grâce auprès du gouverneur du Gross Paris en raison de sa situation de famille : un frère fusillé et des frères et sœurs plus jeunes. Elle fut obtenue au dernier moment à la prison du Cherche-Midi, menotté, en partance pour l’exécution. "Quelle joie pour moi et pour lui", "Cordonnier, une jambe de bois, un brave paysan condamné pour des tracts".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161673, notice BERGER Pierre par Delphine Leneveu, Annie Pennetier, version mise en ligne le 3 mars 2015, dernière modification le 10 août 2017.

Par Delphine Leneveu, Annie Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). - MémorialgenWeb. — État civil. — Franz Stock, Journal de guerre. Écrits inédits de l’aumônier du Mont Valérien, Cerf, 2017, p. 63.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément