DANTINNE Jean-Baptiste [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Ouvrier verrier ; militant syndicaliste de l’Union verrière ; coopérateur et mutualiste ; militant anarchiste, puis socialiste ; agent-diffuseur officiel à Cecil (Pennsylvanie) et collaborateur occasionnel de L’Union des travailleurs ; franc-maçon.

Coupeur de verre, militant libertaire et lecteur de La Tribune libre, Jean-Baptiste Dantinne se prononçait publiquement en 1898 en faveur de l’anarchie et contre la consommation d’alcool dont il dénonçait les méfaits.

Membre des Solidaires de Cecil (Pennsylvanie), Jean-Baptiste Dantinne figura au nombre des trustees élus en décembre 1902 en vue d’en obtenir l’incorporation. Il fut élu secrétaire de cette association mutualiste en mars 1903, et fut plusieurs années de suite reconduit à ce poste.

Rallié au socialisme et collaborateur occasionnel de L’Union des travailleurs, il y donna un compte rendu de la réunion socialiste animée par Charles Robasse en novembre 1903. Peu après, il fut nommé agent-diffuseur officiel de ce journal à Cecil et plaça de nombreux abonnements autour de lui, y compris 20 abonnements d’essai en 1904.

Franc-maçon, J.-B. Dantinne prononça l’éloge funèbre du frère Camille Seynave (voir ce nom) lorsque ce dernier décéda début octobre 1904.

Parti travailler à Jeannette (Pennsylvanie), Jean-Baptiste Dantinne lança en juillet 1908 dans les colonnes de L’Union des travailleurs un appel pour la formation d’une coopérative d’alimentation et une réunion eut lieu à cet effet chez Alfred Zeller au South Side Hotel, sans que l’on en connaisse le résultat.

Militant syndicaliste, membre de l’Union verrière, Jean-Baptiste Dantinne en dénonça publiquement en 1912 la direction, qu’il qualifiait aimablement de « pourrie ». Lecteur fidèle de L’Union des travailleurs, il accueillit avec ses fils Louis Goaziou venu donner une conférence au Club La Fayette en 1913.

Bien que n’ayant plus d’activité militante notable, Jean-Baptiste Dantinne figura sur la liste des abonnés de L’Union des travailleurs jusqu’à la fin de l’année 1915.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161759, notice DANTINNE Jean-Baptiste [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 28 juillet 2014, dernière modification le 28 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : La Tribune libre, 7 avril 1898 ; L’Union des travailleurs, 4 décembre 1902, 12 mars, 12 novembre, 10 décembre 1903, 20 octobre, 24 novembre 1904, 3 août 1905, 23 juillet 1908, 29 février 1912, 9 octobre 1913, 12 novembre 1914 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément