HERMANN Charles, Henri

Par Jean-Pierre Besse, Robert Serre

Né le 23 mai 1920 à Chatenois les Forges (Territoire de Belfort) exécuté le 13 juin 1944 à Villeneuve-sur-Ain (Ain) ; tourneur sur métaux ; résistant, membre de l’AS dans la Drôme.

Charles Hermann
Charles Hermann
Communiqué par Robert Serre

Fils naturel de de Lucie Martin, reconnu par Isidore Hermann en octobre 1924, sans profession, et de Isidore Hermann, d’orignie juive, Charles Hermann, tourneur sur métaux, était domicilié à Valence. Marié le 6 février 1943 à Pimorin (Jura) avec Marie Andrée Raymonde Colin, il était alors militaire démobilisé. Le couple eut un enfant.

Charles Hermann participait aux activités de la Communauté de travail créé en 1941 à Valence par Marcel Barbu. Entré dans la Résistance en juillet 1943, il était caporal chef instructeur FFI au Vercors, le maquis créé par la Communauté Barbu formant en effet des cadres pour l’Armée secrète. Arrêté le 3 mars 1944 par la feldgendarmerie comme réfractaire STO au cours d’une liaison à Valence, il fut transféré à Montluc.

Exécuté le 13 juin 1944 à Villeneuve, cadavre numéro 15, il fut identifié par sa femme.

La mention mort pour la France lui fut attribuée le 27 février 1947 et il fut reconnu interné résistant en avril 1952.
Son nom figure sur le monument aux morts de Valence.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161804, notice HERMANN Charles, Henri par Jean-Pierre Besse, Robert Serre, version mise en ligne le 3 septembre 2014, dernière modification le 3 septembre 2017.

Par Jean-Pierre Besse, Robert Serre

Charles Hermann
Charles Hermann
Communiqué par Robert Serre

SOURCES : AVCC, Caen, dossiers 21 P 54 357 et 21P 570 882. — Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. — Arch. Dép. Drôme, 132 J 30, 133 J 62. Arch. Dép. Drôme, 132 J 1. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — Lucien Micoud,Nous étions cent cinquante maquisards, 1982, p. 26. — . DL 2 déc 2006. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément