DECATOIRE Léon [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur socialiste résidant à Auburn (Illinois), Léon Decatoire co-signa la lettre adressée à la rédaction de L’Union des travailleurs pour attester que contrairement à ce qui avait été affirmé par un correspondant anonyme, les mineurs d’Auburn ne payaient pas le porion pour se faire attibuer un bon poste de travail. Il versa dans le même temps son écot à la souscription recueillie au profit du journal (et qui produisit au total 16 dollars 95).

Fidèle abonné de L’Union des travailleurs au cours des années qui suivirent, Léon Decatoire cotisa à de multiples reprises à la souscription permanente, et il plaça autour de lui nombre d’abonnements.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161859, notice DECATOIRE Léon [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 30 juillet 2014, dernière modification le 30 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 27 février, 11 décembre 1913, 8 janvier 1914 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément