MARCIANO Joseph [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Secrétaire général du syndicat CGT des cheminot de Philippeville [Skikda] (Algérie) ; syndicaliste CGT puis autonome.

Lors de l’assemblée générale du 16 janvier 1946, Joseph Marciano, chef de train, succéda à Lucien Fenech au poste de secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Philippeville [Skikda].

Au cours des années 1947 à 1949 au moins, il assumait la fonction de secrétaire de la commission technique des agents de train au sein de l’Union algérienne des travailleurs des chemins de fer (UATCF) (nouvelle appellation de l’Union des syndicats CGT des cheminots d’Algérie). En 1949, il était également le secrétaire de la commission technique des agents de train du secteur de Constantine de l’UATCF.

Toujours chef de train à Philippeville, Joseph Marciano fut élu secrétaire général du syndicat autonome des agents des Chemins de fer algériens lors de sa création en mars 1959. Ce syndicat fut alors affilié à la Confédération autonome du travail (CAT). L’adjoint à Joseph Marciano fut l’agent de conduite, Eugène Brosse, mécanicien de route au dépôt de Constantine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161996, notice MARCIANO Joseph [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 1er août 2014, dernière modification le 28 septembre 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 93/4386. — Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], (février-mars, octobre 1946, avril 1947, avril 1948, mars-avril, juin-juillet 1949 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément