DESCAMPS Adelson [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Miliant socialiste résidant à Frontenac (Kansas), Adelson Descamps s’abonna à L’Union des travailleurs en novembre 1902. Membre de la section socialiste locale en 1906, il souscrivit à la collecte organisée au profit des révolutionnaires russes.

Lecteur aussi fidèle que généreux de l’hebdomadaire socialiste de Charleroi, Adelson Descamps versa à maintes reprises son écot à la souscription permanente, et il se porta volontaire en 1913 pour verser mensuellement la somme de 10¢ afin de permettre la constitution d’un fonds de réserve financier ; sa lettre était accompagnée d’un premier versement de 50¢.

Adelson Descamps figura sur la liste des abonnés de L’Union des travailleurs jusqu’à la disparition de ce journal en septembre 1916.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162213, notice DESCAMPS Adelson [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 4 août 2014, dernière modification le 4 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 20 novembre 1902, 22 février 1906, 30 janvier 1908, 26 janvier 1911, 22 février 1912, 21 août, 9 octobre 1913, 21 octobre 1915, 27 janvier 1916 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément