DIÉVART Alfred L. [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Ouvrier verrier et militant proche de la mouvance libertaire, Alfred Diévart fut autorisé en 1900 à collecter des abonnements à La Tribune libre dans la région de Monongahela (Pennsylvanie).

En 1907, Alfred Diévard acheta l’hôtel Main à Monongahela. Toujours en rapport avec Louis Goaziou et les milieux socialistes francophones, il fit insérer des publicités payantes dans L’Union des travailleurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162297, notice DIÉVART Alfred L. [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 6 août 2014, dernière modification le 6 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : La Tribune libre, 26 juin 1900 ; L’Union des travailleurs, 16 mai 1907, 29 octobre 1908 (photo de l’hôtel Main p. 4) entre autres.

ICONOGRAPHIE : Une photo d’Alfred Diévart figure dans L’Union des travailleurs en date du 25 mars 1909.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément