PHILIPPE Raymond

Par Julien Lucchini

Né le 21 août 1935 ; ouvrier des produits chimiques ; militant communiste ; syndicaliste CGT ; maire des Mées de 1971 à 2012 (Alpes-de-Haute-Provence).

Ouvrier dans une entreprise de produits chimiques, Raymond Philippe milita au syndicat CGT de son entreprise. De 1962 à 1964, il fut membre du bureau syndical de Saint-Auban et délégué du personnel.

Militant communiste, il adhéra au Parti communiste en 1957 ou 1958, selon les sources, et fut secrétaire fédéral de l’Union des jeunesses communistes de France de 1959 à 1962, avant d’intégrer le bureau fédéral de cette organisation jusqu’en 1964. Membre du comité fédéral en 1959, puis du bureau fédéral en 1961, il intégra en 1962 le secrétariat fédéral où il devait siéger jusqu’en 1969 au moins en qualité de permanent de son parti.
Ayant suivit une école centrale d’un mois en 1961, puis de quatre mois l’année suivante, il devint secrétaire à l’organisation en 1962, et était alors également responsable travail-jeunesse et responsable du comité du parti à Saint-Auban.

À compter de 1964, il fut secrétaire fédéral du Parti communiste et le demeura jusqu’en 1969 au moins.

Conseiller général du canton des Mées de 170 à 1982, il devint maire des Mées, un commune de plus de 2000 habitants en pleine croissance, en mars 1971. La ville avait déjà une tradition municipale socialiste car René Michaud avec été élu maire communiste en mai 1945. Raymond Philippe conserva son mandat jusqu’en février 2012. Le commun iste Gérard Paul lui succéda.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162372, notice PHILIPPE Raymond par Julien Lucchini, version mise en ligne le 8 août 2014, dernière modification le 26 décembre 2019.

Par Julien Lucchini

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément