DUSSART Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur français émigré aux États-Unis sans doute à la suite d’une mise à l’index, Louis Dussart travaillait en 1907 à Pana (Illinois). Sympathisant anarcho-syndicaliste, il figura parmi les souscripteurs désireux d’aider Benoît Broutchoux, alors emprisonné. En 1911, il versa de nouveau son écot à la souscription lancée au bénéfice de l’anarcho-syndicaliste Simon, héros de Courrières, arrêté avec Broutchoux lors d’une manifestation contre la vie chère. En 1912, il participa à la collecte des Français pour aider les travailleurs de Lawrence en grève à l’appel des IWW pour « du pain et des roses », et il versa de nouveau à la souscription destinée à hâter la libération des deux militants wobblies emprisonnés Joe Ettor et Arturo Giovannitti. Il travaillait alors à Tower Hill (Illinois).

Louis Dussart figura sur la liste des abonnés de L’Union des travailleurs de 1911 jusqu’à la disparition de ce journal en septembre 1916, et il lui apporta une fois au moins une aide financière appréciable.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162537, notice DUSSART Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 14 août 2014, dernière modification le 14 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Action syndicale, 5 décembre 1907 ; L’Union des travailleurs, 21 décembre, 28 décembre 1911, 28 mars, 19 septembre 1912, 27 mai, 10 juin 1915 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément