FARLAY (Mme) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarienne de Lyon (Rhône), Mme Farlay quitta la France pour les États-Unis le 25 septembre 1849 en compagnie de sa fille. Elles ne séjournèrent que quelques jours au sein de la communauté de Nauvoo (Illinois), qu’elles quittèrent en novembre 1849.

Réinstallée à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), Mme Farlay signa le 15 avril 1850 une pétition de soutien à Cabet diligentée par Dominique Tessa (voir ce nom) pour proclamer l’innocence du fondateur d’Icarie, alors poursuivi pour escroquerie par plusieurs dissidents.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162671, notice FARLAY (Mme) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 16 août 2014, dernière modification le 16 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : Le Populaire de 1841, 2 juin 1850 entre autres ; note de François Fourn.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément