KERMEN Joseph, Marie

Par Claude Pennetier

Né le 22 juin 1908 à Bulat-Pestiven (Côtes-du-Nord, Côte d’Armor),, mort en déportation à Auschwitz le 17 juillet 1942 ; ajusteur à la STCRP ; militant communiste.

Fils de Joseph Kermen et Brigitte Le Naour, paysans, Joseph Kermen avait onze frères et sœurs dont Yves Kermen qui fut un militant communiste actif de la région parisienne, fusillé au Mont Valérien le 17 avril 1942.

Joseph Kermen se maria avec Jeanne Lefebvre, née le 8 avril 1912 à Bruay-en-Arbois (Pas-de-Calais). Le couple eut deux enfants nés en 1929 et 1925, Claude et Arlette. La famille vécut 20 rue de la Fontaine du But (XVIIIe arr.)

Le 14 janvier 1931, Joseph Kermen était entré comme ajusteur à la Société des transports en commun de la région parisienne (STCRP) et affecté au dépôt de Clichy où il se fit remarquer comme syndicaliste CGTU et militant communiste. Il fut délégué du personnel au dépôt Poissonnière.

Militant clandestin, il fut surpris le 11 août 1941 par un agent de service alors qu’il déposait des tracts intitulés La Défense des travailleurs de la STCRP dans les autobus en stationnement dans le dépôt. Une perquisition à son domicile se révéla infructueuse mais un rapport du commissaire de Rennes daté du 28 avril 1941 signalait qu’en compagnie de son frère (lequel ?), il aurait tenté de s’opposer au départ des rappelés lors de la mobilisation de 1939, information très imprécise qui mérite d’être prise avec précaution et même avec scepticisme.

Un document le dit arrêté le 18 novembre 1941. Avait-il été libéré faute de preuve lors de la première interpellation. Toujours est-il qu’il fut déporté à Auschwitz (matricule 45703) par le convoi parti de Compiègne le 6 juillet 1942, camp de concentration où il mourut le 17 juillet 1942.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162753, notice KERMEN Joseph, Marie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 17 août 2014, dernière modification le 17 août 2014.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Notice de Yves Kermen dans le Maitron. Arch. PPo. 77 W 727 (fourni par Gilles Morin). — Mémorial de la déportation, op. cit. (http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.42.#KERMEN)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément