GAFFÉ Blanche (ou Bianca) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militante libertaire de la région de la Bay Area de San Francisco, Blanche Gaffé envoya à l’automne 1897 au Libertaire à Paris une contribution à la souscription pour les torturés de Montjuich : « Puisse ce faible secours qui leur vient d’outre mer, prouver à ces militants notre solidarité et notre sympathie. » Proche d’Emma Goldman et très liée aux anarchistes italiens, elle précisait faire partie d’un petit groupe d’une trentaine de "peinards" de toutes nationalités. Elle dénonçait aussi l’arrestation à Portland (Oregon) des rédacteurs du journal anarchiste Firebrand et la répression dans la "libre Amérique", ajoutant : « Nous…vous adressons notre cri de révolte afin que vous sachiez que là-bas à San Francisco, il y a aussi des frères, des amis (…) qui aident avec ardeur aux semailles et sont confiants en la prochaine et grande moisson rouge ! »
Également en contact avec la mouvance libertaire franco-américaine de Pennsylvanie, elle écrivit le 28 novembre 1898 à La Tribune libre pour exhorter les groupes locaux à organiser des réunions avec Emma Goldman comme principale oratrice.
En février 1899, Blanche Gaffé annonça dans une « Lettre ouverte aux camarades des deux mondes » qu’un groupe d’anarchistes communistes s’apprêtait à fonder une colonie baptisée Nouvel Idéal, et cherchait pour ce faire un site en Californie, ainsi que d’éventuels participants. Elle habitait alors 111 Trenton street, à San Francisco (Californie). En mai de la même année, elle donna à La Tribune libre un article intitulé « En défense du mot anarchie ».

Elle collaborait également à la Questione sociale, organe anarchiste de langue italienne paraissant à Paterson (New Jersey).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163007, notice GAFFÉ Blanche (ou Bianca) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 24 août 2014, dernière modification le 1er décembre 2019.

Par Michel Cordillot

SOURCES : La Tribune libre, 15 décembre 1898, 16 février, 11 mai 1899 ; Kenyon Zimmer, ‘The Whole World is our Country’ : Immigration and Anarchism in the United States, 1885-1940, PhD, University of Pittsburgh, 2010, p. 238, 239. – Note de Rolf Dupuy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément