HANCHARD J.-B. [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste installé à Coal Center (Pennsylvanie), J.-B. Hanchard s’abonna à L’Union des travailleurs en novembre 1911. Quelques mois plus tard, le 24 mars 1912, il participa activement au grand meeting de soutien aux travailleurs de Lawrence (Massachusetts) en grève à l’appel des IWW pour « du pain et des roses » organisé à Charleroi.

Entre novembre 1912 et mars 1913, J.-B. Hanchard témoigna à plusieurs reprises de son attachement à L’Union des travailleurs en versant à la souscrition permanente (notamment à l’occasion d’une visite rendue à la rédaction), ou encore en vendant des cartes postales à son profit à California (Pennsylvanie).

Membre de la section socialiste de Coal Center, J.-B. Hanchard versa son écot à la souscription organisée par Eugène Tourdot en juin 1913 pour financer le déplacement de Louis Goaziou dans le but de donner une conférence. En décembre de la même année, il retourna visiter l’imprimerie de Charleroi, en compagnie cette fois de son épouse.

J.-B. Hanchard demeura un lecteur fidèle de l’hebdomadaire socialiste de Charleroi jusqu’à la disparition de ce journal en septembre 1916.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163186, notice HANCHARD J.-B. [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 27 août 2014, dernière modification le 27 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 30 novembre 1911, 28 mars, 21 novembre 1912, 2 janvier, 27 février, 6 mars, 19 juin, 23 octobre 1913, 9 juillet 1914, 23 décembre 1915 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément