BERGAT Pierre

Par Jacques Girault, Julien Veyret

Né le 29 mars 1905 à Cocumont (Lot-et-Garonne), mort le 11 mars 1963 à Le Passage d’Agen ; professeur de dessin industriel ; syndicaliste du SNET ; résistant.

Fils d’un facteur des postes et d’une tailleuse, Pierre Bergat, élève de l’École normale d’instituteurs de Toulouse (Haute-Garonne), fut admis à l’École normale de l’enseignement technique (section B, 1925-1927). En 1928, il fut nommé professeur à l’école pratique de Gourdan-Polignan (Haute-Garonne) où il resta dix-huit ans. Il fut délégué de la quatrième région du Syndicat de l’enseignement technique en 1937-1938. Il était marié en décembre 1928 à Cocumont avec la belle-sœur de Robert Lacoste, instituteur, conseiller général communiste depuis 1934 du canton d’Houeilles (Lot-et-Garonne).

Mobilisé en septembre 1939, Pierre Bergat entra dans la Résistance, devint le chef de l’Armée secrète dans la région de Montréjeau-Saint-Gaudens (Haute-Garonne). Il participa à de nombreux parachutages pour le maquis FTP de Nistos (Hautes-Pyrénées) qu’il commandait. Menacé d’arrestation, clandestin, il combattit dans les Landes puis dans la région de Houeilles-Casteljaloux jusqu’à la libération. Selon Pierre Roux, il fut déçu après la dissolution des groupes armées de la Résistance et afficha par la suite une grande sympathie pour le Parti communiste français.

Professeur de dessin industriel au collège technique d’Agen (Lot-et-Garonne) depuis 1947, Bergat était un des responsables de la section du Syndicat national de l’enseignement technique.

Sportif, pêcheur, Bergat aimait effectuer des randonnées pédestres dans les Pyrénées. En outre, amateur de photographies, il présidait le caméra-club d’Agen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16320, notice BERGAT Pierre par Jacques Girault, Julien Veyret, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 29 août 2021.

Par Jacques Girault, Julien Veyret

SOURCES : Presse syndicale. — Renseignements fournis par Jean-Pierre Marton, Pierre Roux et la nièce de l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément