HOLINSKI Alexandre [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Quarante-huitard réfugié aux États-Unis, écrivain talentueux et républicain convaincu, Alexandre Holinski fit un long séjour en Californie. Il partit ensuite s’installer à New York durant quelques temps avant de repartir pour la France. Le Républicain publia plusieurs de ses nouvelles dans l’espace réservé au feuilleton. Lors de la publication d’un autre de ses textes dans L’Homme, Charles Ribeyrolles le présentait comme étant attaché à la rédaction du Républicain.

Dans une lettre publiée par ce journal le 16 janvier 1854, Holinski condamna sévèrement les propos du militant irlandais John Mitchell, qui venait d’arriver aux États-Unis après s’être évadé d’Australie, et s’était déclaré favorable au maintien de l’esclavage (la Société de la république universelle rompit d’ailleurs peu après pour la même raison avec l’Union républicaine irlandaise).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163383, notice HOLINSKI Alexandre [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 30 août 2014, dernière modification le 30 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Homme - Journal de la démocratie universelle, 22 février 1854 ; Charles Clerc, Les Républicains de langue française aux Etats-Unis, 1848-1871, Thèse, Univ. Paris XIII, 2001, p. 209, 231-233.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément