RASTEL Gérard

Par Alain Prigent

Né le 15 novembre 1942 ; électricien ; membre du secrétariat de la fédération du PCF de Loire-Atlantique (1964-1966).

Gérard Rastel est le fils d’un chaudronnier de formation, originaire du Morbihan, et d’une ouvrière de Saint-Nazaire très impliqué dans les réseaux militants. Son père, syndicaliste CGT des Dockers, fut mis à pied pendant la guerre de Corée. Sa mère milita pour la libération d’Henri Martin lors de la guerre d’Indochine. Un de ses grands-pères travaillait à la SNCF avant d’être licencié pendant une grève. Sa femme, Yvette, qui obtint un CAP de couture, adhéra également au PCF à la fin des années 50. Son beau-père, ouvrier aux chantiers, adhéra au PCF en 1944.
Gérard Rastel travailla dans la métallurgie après l’obtention du certificat d’études et un apprentissage dans le bâtiment à 14 ans. Impliqué dans le mouvement des Vaillants, branche jeunesse de l’UJRF (Union de la jeunesse républicaine de France), Gérard Rastel adhéra aux JC en 1960 par refus de la guerre d’Algérie.
Électricien aux chantiers navals de Saint-Nazaire, il adhéra au PCF en 1962. Responsable du cercle local de l’union des jeunesses communistes en 1962, il fut élu au secrétariat de la section communiste de Saint-Nazaire en 1964. Dans le même temps, il suivit une école centrale de formation d’un mois. Membre du comité de la fédération du PCF de Loire-Atlantique, il fut élu le 3 mai 1964 au secrétariat en charge des problèmes de la jeunesse. Il devint le premier responsable de la section nazairienne du PCF (1973-1989). Il fut licencié des chantiers navals en 1984. Depuis cette date il fut docker occasionnel et intérimaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163459, notice RASTEL Gérard par Alain Prigent, version mise en ligne le 1er septembre 2014, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Alain Prigent

SOURCES :
Arch. comité national du PCF. —Julian Mischi, Traditions politiques locales et communismes ouvriers. L’implantation du PCF dans la région de Saint-Nazaire, AREMORS, 1998.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément