PIERSON Jean-François

Par André Jeannet

Né le 10 avril 1907 à Saint-Désert (Saône-et-Loire), mort le 28 mars 1944 à Moroges (Saône-et-Loire), mineur de fond au Creusot ; résistant FTPF.

Fils de François Pierson et de Blanche Blanchard, jardiniers, Jean-François Pierson, fondateur avec Duboisset du groupe FN de Genouilly (Saône-et-Loire), devint responsable du maquis FTPF de Collonge-en-Charollais (Saône-et-Loire). Ce maquis était composé de plusieurs groupes dispersés dans la forêt sous le nom de Camp des Loups. Il participa à de nombreuses actions de sabotage, en particulier de la station de transformation électrique de Montchanin (Saône-et-Loire), en septembre 1943 oeuvre du commando de Charles Maignien (Charlot).

Le 28 mars 1944, il fut avisé de l’arrestation d’un groupe de jeunes maquisards du groupe Hector à Dettey (Saône-et-Loire). Avec son équipe, huit hommes dans deux voitures, il entama une poursuite des Allemands. L’un des véhicules tomba en panne. Jean Pierson et trois hommes continuèrent la poursuite, mais ils tombèrent dans une embuscade de cinq voitures ennemies. Au cours du combat qui s’engagea, deux hommes réussirent à s’enfuir, le troisième fut fait prisonnier. Jean Pierson fut tué en voulant protéger la fuite de ses hommes. Son corps, criblé de plusieurs balles, fut découvert le, lendemain par la gendarmerie au lieu-dit la Ferme de Nangles à Moroges (Saône-et-Loire), son revolver 7,65 m/m et un mousqueton à côté de lui. Pas plus que les Allemands, ses camarades ne s’aperçurent de sa mort.
Une stèle commémorative rappelant son sacrifice a été érigée à la sortie de Moroges.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163650, notice PIERSON Jean-François par André Jeannet, version mise en ligne le 23 septembre 2014, dernière modification le 29 octobre 2018.

Par André Jeannet

SOURCES : André Jeannet, Mémorial de la Résistance en Saône-et-Loire, JPM, 2005. Rapport des Renseignements Généraux, période du 25 au 31 mars 1944. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément