KOSTER [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Membre ou sympathisant de l’URLF et de l’AIT, Koster faisait partie de la commission nommée le 16 avril 1874 par les socialistes français de San Francisco (Californie) pour accueillir en grande pompe les évadés de Nouvelle-Calédonie. Il adressa à ce titre une mise au point très sèche au Courrier de San Francisco. Il était présent au banquet donné par les Internationaux de cette ville en l’honneur de François Jourde et Paschal Grousset, deux des communards évadés du bagne de Nouvelle-Calédonie en compagnie de Rochefort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163685, notice KOSTER [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 5 septembre 2014, dernière modification le 5 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : Bulletin de l’Union républicaine, 19 avril 1874 ; San Francisco Chronicle, 25 mai 1874 ; Note d’Annick Foucrier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément