BUFFIN Pierre, dit Pierrot

Par Michel Gorand

Né le 11 septembre 1923 à Roanne (Loire), mort le 22 avril 2016 à Montbrison (Loire) ; chef de gare puis sous-chef de gare ; secrétaire CFTC du secteur de Saint-Étienne (1963-1968) ; secrétaire de l’Union régionale d’action professionnelle (URAP-CFDT) Sud-Est (1968-1971) ; secrétaire général de Union professionnelle CFDT de Lyon (1971-1973).

Pierre Buffin était le fils d’un paysan qui entra au PLM en 1920 et d’une couturière. Syndiqué CFTC de 1932 à sa mort en 1938, le père de Pierre Buffin était également à l’Union catholique des cheminots et son fils fréquenta l’école catholique Saint-Louis-de-Gonzague à Roanne (Loire) jusqu’à 1938. En 1939, Pierre Buffin suivit une formation d’aide-comptable dans un magasin de tissus en gros puis entra à la SNCF le 1er février 1940 comme auxiliaire de bureau en gare de Roanne.
Renvoyé comme tant d’autres auxiliaires en juin 1940, il fut embauché chez un liquoriste en gros puis fut repris à la SNCF le 1er octobre 1941 comme mineur facteur à l’essai en gare de Roanne. Pierrot Buffin adhéra à la CFTC en 1942, fut appelé aux Chantiers de jeunesse en juillet 1943, puis versé à la production industrielle. Il ne retrouva son poste à la SNCF qu’en septembre 1944 à la gare de Roanne mais fut rappelé sous les drapeaux du 15 février 1945 au 5 avril 1946.
Pierre Buffin ne resta que quelques mois à Roanne et fut promu facteur mixte à Pouilly-sur-Charlieu (Loire) en février 1947 ; de promotion en changement de gare, il arriva comme chef de gare à Bonson (Allier) en septembre 1957 et fut à l’origine, dans cette gare de voie unique, d’une grève en 1958 pour l’augmentation des effectifs. Il fut élu au comité mixte du 6e arrondissement Exploitation à l’Exécution de 1958 à 1964, son mandat étant interrompu par sa promotion au grade de sous-chef de gare à Roanne en septembre 1964. Il fut élu secrétaire du 6e secteur (arrondissement de Saint-Étienne) des cheminots CFTC en 1963 et membre de l’Union Sud-Est, puis il participa au congrès d’évolution de la CFTC à CFDT en novembre 1964. Pierre Buffin anima la grève de 1968 à la gare de Roanne après avoir participé au congrès de l’Union Sud-Est le 11 avril 1968 à Saint-Étienne pour la mise en place de l’Union régionale d’action professionnelle des cheminots CFDT du Sud-Est (URAP), dont il devint secrétaire général. De 1970 à 1972, il siégea au comité mixte professionnel (CMPR) de l’Exploitation du Sud-Est. Pierre Buffin, qui avait été promu sous-chef de gare de 1re classe à Saint-Étienne en février 1970, devint lors du congrès constitutif de décembre 1971 le secrétaire général de l’UPR de Lyon (englobant Saint-Étienne). Mais une promotion comme sous-chef de gare principal à Avignon, en avril 1973, l’éloigna des responsabilités syndicales. Il prit sa retraite fin janvier 1979 avec le grade de chef de service Mouvement principal hors classe honoraire (cadre). Pierre Buffin se retira près de Roanne et milita pendant quelques années chez les retraités cheminots et également avec les routiers.
Pierre Buffin s’était marié en juillet 1946 à Palaiseau (Seine-et-Oise, Essonne) avec Madeleine Tartero. Ils eurent deux filles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1638, notice BUFFIN Pierre, dit Pierrot par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 mai 2020.

Par Michel Gorand

SOURCES : Correspondances avec le militant, 2002. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément