MLAKAR Antoine

Par Barbara Bonazzi

Né le 24 mai 1905 à Saint Vid (Yougoslavie, Croatie), fusillé le 3 avril 1944 à Frotey-lès-Vesoul (Haute-Saône) suite à une condamnation à mort ; ouvrier minotier ; résistant FTPF de Haute-Saône.

Français (naturalisé en 1938), résidant à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), Antoine Mlakar était marié et père de quatre enfants. Il travaillait comme ouvrier minotier et ouvrier tailleur. Il entra dans les Francs-tireurs et partisans (FTP) en juin 1943 et combattit dans le bataillon Bara à partir du 21 décembre 1943. Il participa au sabotage de voies ferrées.
Il fut arrêté le 19 février 1944 à Luxeuil-les-Bains par la Feldgendarmerie de Lure, sur dénonciation du chef du groupe le capitaine Georges, qui l’avait trahi. Détenu à la prison de Lure du 19 au 21 février 1944, il fut transféré à la prison de Vesoul. Le tribunal militaire allemand FK 661 de Vesoul le condamna à mort le 22 mars 1944.
Il a été fusillé par les autorités allemandes à Frotey-lès-Vesoul le 3 avril 1944 avec Albert Laurentz, René Longuet et Lucien Simon.
Son nom est inscrit sur la stèle commémorative de la combe de Freteuille à Frotey-lès-Vesoul, où trente-neuf hommes ont été fusillés et sur le mémorial de la Résistance de Vesoul.


Frotey-lès-Vesoul

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163967, notice MLAKAR Antoine par Barbara Bonazzi, version mise en ligne le 17 septembre 2014, dernière modification le 25 avril 2022.

Par Barbara Bonazzi

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII 5, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). — Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément