LECLERCQ Jules [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Membre de la société de secours mutuels La Fraternelle de Westville (Illinois), Jules Leclercq fut en mai 1907 l’un des signataires d’un projet visant à solidariser toutes les sociétés de secours mutuels francophones existant aux États-Unis.

En 1913, il avait déménagé pour s’installer à Point Marion (Pennsylvanie). Candidat aux élections municipales sur la liste présentée par le PSA, il ne lui manqua que quelques voix pour être élu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164107, notice LECLERCQ Jules [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 19 septembre 2014, dernière modification le 19 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 2 mai 1907, 20 novembre 1913.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément