LECLERCQ Léopold [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste originaire de Belgique demeurant à Charleroi (Pennsylvanie), Léopold Leclercq s’abonna à L’Union des travailleurs en novembre 1908. En 1913, il versa la somme de 2 dollars à la collecte organisée par L’Espoir pour soutenir les grévistes belges en lutte pour le suffrage universel et l’égalité politique.

Militant mutualiste, il assista le 1er mai 1913 en tant que délégué de Charleroi à l’inauguration du nouveau bâtiment des Solidaires de Cecil.

Léopold Leclercq partit passer deux mois au Vieux Pays durant l’été 1913. À son retour, il se réabonna à L’Union des travailleurs, et il resta fidèle à ce journal jusqu’à sa cessation de parution en septembre 1916.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164108, notice LECLERCQ Léopold [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 19 septembre 2014, dernière modification le 19 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 19 novembre 1908, 1er mai, 8 mai, 3 juillet 1913, 16 avril 1914, 22 juillet 1915 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément