LEFEBVRE Ferdinande [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Proche de la mouvance libertaire, Ferdinande Lefebvre versa son obole à la collecte effectuée en janvier 1896 par V. Rousseau et P. Resnays parmi les femmes de Charleroi (Pennsylvanie) au profit du journal L’Ami des ouvriers.

Artiste amateur, elle anima la soirée de commémoration de la Commune de Paris qui se tint quelques semaines plus tard à Charleroi en participant à la 2e partie du concert.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164146, notice LEFEBVRE Ferdinande [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 19 septembre 2014, dernière modification le 19 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Ami des ouvriers, 15 janvier, 15 mars 1896.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément