MÉTAYER Paul.

Par Jean Puissant

Lyon (département du Rhône, France), 1863 − Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), 24 février 1883. Anarchiste.

Paul Métayer aurait été novice dans un couvent. C’est un révolté et sa famille l’encourage à émigrer aux États-Unis. C’est la raison de sa venue en Belgique puisqu’il doit prendre le bateau à Anvers (Antwerpen, pr. et arr. Anvers). Dans la capitale, il fréquente les milieux anarchistes, rencontre Antoine Cyvoct avec qui il suit des cours libres de chimie.

Le 23 février 1883, en compagnie de ce dernier, porteur d’un explosif, il se rend dans la campagne proche de Ganshoren (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale). Une chute entraine l’explosion. Grièvement blessé, il décède le lendemain sans avoir répondu aux questions de la police. « C’est ainsi que meurent les anarchistes ». Les autorités s’inquiètent de la préparation d’un attentat.

Paul Métayer est inhumé civilement par la société rationaliste, Les Cosmopolitains. L’éloge funèbre est prononcé par le typographe anarchiste bruxellois, Égide Govaerts.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164170, notice MÉTAYER Paul. par Jean Puissant, version mise en ligne le 19 septembre 2014, dernière modification le 5 janvier 2020.

Par Jean Puissant

SOURCE : MOULAERT J., Le mouvement anarchiste en Belgique (1870-1914), Ottignies-Louvain-la-Neuve, 1996.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément