DE GEYTER Guillaume.

Par Jean-Paul Mahoux

Anderlecht (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), 10 décembre 1900 − Anderlecht, 27 janvier 1960. Ouvrier du livre, militant puis dirigeant syndical socialiste, résistant.

Ouvrier lithographe, Guillaume De Geyter milite au Syndicat des lithographes de Bruxelles à partir de 1925. Il devient secrétaire-adjoint permanent du syndicat, aux côtés de Pierre Fransissi* dans les années 1920. Il lui succède en 1933. À ce titre, il est membre de la Centrale des travailleurs du livre, centrale socialiste fondée en 1923.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Guillaume De Geyter, refusant d’adhérer à l’Union des travailleurs manuels et intellectuels (UTMI), syndicat unique imposé par l’occupant allemand, trouve un emploi à la Commission d’assistance publique (CAP) d’Anderlecht. Par la suite, il obtiendra la Décoration civique de 1ère classe et la Médaille de résistant civil pour son action clandestine en faveur des déportés politiques.

Secrétaire permanent du groupe des lithographes dans le Comité général du Syndicat unifié du livre et du papier dès sa fondation en 1945, Guillaume De Geyter devient conseiller du Comité central de la Centrale de l’industrie du livre en 1952. Il est membre de la Commission paritaire de l’industrie et l’imprimerie et de la sous-commission technique pour la lithographie et secrétaire puis vice-président de la Commission administrative de l’École professionnelle de lithographie.

Titulaire de la Décoration du travail de 1ère classe, Guillaume De Geyter meurt en 1960 à l’âge de cinquante-neuf ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164174, notice DE GEYTER Guillaume. par Jean-Paul Mahoux, version mise en ligne le 19 septembre 2014, dernière modification le 8 décembre 2019.

Par Jean-Paul Mahoux

SOURCES : DE BOË, J., Un siècle de luttes syndicales en Belgique, 1842-1952, Bruxelles, 1952 − Centrale de l’industrie du livre et du papier. Rapport 1955-1956 et 1961, Bruxelles, s.d. − Le syndiqué du livre, février 1960, p. 1 (icono).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément