LEROY Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien né le 27 décembre 1812 à Mauzé-sur-le-Mignon (Deux-Sèvres), Louis Leroy était menuisier.

Arrêté à Mauzé au lendemain du coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte, Louis Leroy fut successivement interné à Lille puis à Angers. Ayant obtenu un passeport pour les États-Unis, il s’embarqua à La Rochelle en août 1854 à destination de La Nouvelle-Orléans (Louisiane). Dès son arrivée, il rejoignit la communauté de Nauvoo (Illinois). Il était accompagné de son épouse (née vers 1808) et de leurs deux fils âgés de 15 et 13 ans.

Le 13 mai 1856 Louis Leroy vota avec la minorité restée fidèle à Cabet. Il quitta apparemment la colonie entre le 26 juin et le 8 juillet suivants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164262, notice LEROY Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 20 septembre 2014, dernière modification le 20 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Colonie icarienne, 20 septembre 1854 ; Fernand Rude, « Allons en Icarie ». Deux ouvriers viennois aux États-Unis en 1855, Grenoble, PUG, 1980, p. 173.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément