LÉVÊQUE Francis (puis Frank après 1912) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste habitant à Pana (Illinois), 210 West Olive street, Francis Lévêque s’abonna à L’Union des travailleurs en octobre 1907. Membre l’année suivante de la direction de la section locale du PSA, il appelait les travailleurs à se rassembler au sein de ce parti. Annonçant la tenue d’une réunion de sa section, il priait instamment les femmes de donner à leurs mari la permission d’y assister. Il fut également l’un des organisateurs du bal donné le jour de Thanksgiving au profit d’un camarade victime d’un accident et en arrêt de travail depuis six semaines.

En 1909, Francis Lévêque quitta sans doute Pana puisqu’il fit savoir en mai depuis Stone Cañon (Californie) qu’il ne trouvait plus d’embauche. Trois ans plus tard il était installé à Tampa (Floride). Il avait américanisé son prénom et se félicitait des progrès du socialisme dans cette ville, qui comptait alors 500 adhérents à jour de cotisation.

Collaborateur occasionnel de L’Union des travailleurs qui publia de lui un article intitulé « L’esclavage » en mars 1913, Frank Lévêque resta un abonné fidèle de ce journal jusqu’en octobre de la même année au moins.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164286, notice LÉVÊQUE Francis (puis Frank après 1912) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 21 septembre 2014, dernière modification le 21 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 24 octobre 1907, 15 octobre, 26 novembre 1908, 27 mai 1909, 31 octobre 1912, 13 mars 1913 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément