LEVIÈLE Eugène [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant de l’Internationale aux États-Unis

Membre de la section française n° 10 de l’AIT, Eugène Levièle demeurait en mars 1872 à New York, 154 Est 26e rue. En décembre 1871, il fut l’un des signataires de l’appel lancé par les « anti-centralistes » pour une grande manifestation de protestation contre l’exécution de Ferré, Bourgeois et Rossel. Prévue initialement le 10, la manifestation se tint finalement le 17. Il fut également l’un des organisateurs à New York de la collecte lancée par les Internationaux au bénéfice des grévistes de Monthey (Suisse).

Sans doute proche des blanquistes, Eugène Levièle se détourna des anti-centralistes, et à l’issu du congrès « centraliste » des 6-8 juillet 1872, il fut désigné avec Édouard David, St Clair et Bertrand pour être membre du conseil fédéral américain. Il fut de même désigné par le congrès de La Haye pour faire partie du nouveau conseil général de New York. C’est à ce titre qu’il cosigna, en même temps que Simon Dereure, la décision de suspendre la Fédération jurassienne.

Nommé trésorier du nouveau Conseil général, Eugène Levièle détourna à son profit les 80 dollars que contenait la caisse et cessa d’assister aux réunions. Ayant reconnu sa faute fin janvier 1873, il promit de rembourser le Conseil, puis disparut sans laisser d’adresse. Début mai, les dirigeants de l’AIT cherchaient toujours à retrouver sa trace. Ce fut sans doute chose faite peu après, puisqu’une circulaire de Friedrich Sorge en date du 30 mai annonçait que le problème venait d’être réglé.

C’est peut-être Levièle qui, sous le nom d’emprunt de M. Demanche, fut provisoirement admis au sein d’Icarie, avant de s’en enfuir au bout de quelques mois (voir ce nom).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164290, notice LEVIÈLE Eugène [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 21 septembre 2014, dernière modification le 23 décembre 2019.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Le Socialiste, 9 décembre 1871, 2 mars 1872 ; Bulletin de la Fédération jurassienne, 15 février 1873 ; Samuel Bernstein (ed.), Papers of the General Council of the International Workingmen’s Association, New York : 1872-1876, Milan, Feltrinelli, 1961, passim (voir docs 79, 48, 72, 88, 125) ; Marie Marchand-Ross, Child of Icaria, New York, City Printing Company, 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément