MARGARON Charles [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur français, émigré aux États-Unis sans doute à la suite d’une mise à l’index, Charles Margaron s’installa à Coal City (Illinois). Abonné à L’Union des travailleurs à compter de septembre 1907, il versa son écot à la collecte effectuée par Rifflard quelques semaines plus tard au profit de l’hebdomadaire socialiste francophone lors de la fête de la Société de secours mutuels française.

Sans doute proche de la mouvance anarcho-syndicaliste, Charles Margaron fut chargé fin juillet 1910 de prononcer le discours d’usage aux obsèques d’Henri Lamprès (voir ce nom).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164468, notice MARGARON Charles [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 23 septembre 2014, dernière modification le 23 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Union des travailleurs, 26 septembre, 12 décembre 1907, 4 août 1910 entre autres ; L’Action syndicale, 28 août 1910.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément