MASSARD Félix [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Jeune socialiste luxembourgeois, Félix Massard arriva aux États-Unis à la fin du printemps 1902 et s’installa à Monessen (Pennsylvanie). Il était alors âgé de vingt-trois ans. En mars 1903, sans doute à l’instigation de son oncle Joseph Compagnon de Charleroi, il s’abonna à L’Union des travailleurs. Il était également membre de L’Indépendance de Monessen.

En avril 1903, Félix Massard fut la première victime des tramways électriques de Monessen. Lors des obsèques qui se tinrent en présence de 200 personnes, le discours d’adieu fut prononcé par Louis Goaziou au nom des sociétaires de L’Indépendance, mutuelle à laquelle cotisait le défunt. Quelques mois après l’accident, L’Indépendance versa à la famille de ce dernier un capital-décès de 400 dollars.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164532, notice MASSARD Félix [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 23 septembre 2014, dernière modification le 23 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 12 mars, 30 avril 1903, 4 février 1904.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément