MERTENS Aimé [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste installé à Patton (Pennsylvanie), Aimé Mertens fut en septembre 1903 l’un des co-fondateurs de la section socialiste de cette localité, qui rassemblait adhérents anglophones et francophones. Lors de la première réunion, il versa en outre 25¢ à la collecte organisée par A. Yanssens pour financer la propagande en direction des Franco-canadiens de Nouvelle-Angleterre. Lors de la dissolution de cette section fin 1904, il y occupait la fonction de trésorier. Abonné fidèle et généreux de L’Union des travailleurs, vieille connaissance de Louis Goaziou, il figurait en septembre 1906 au nombre des adhérents de la section socialiste réorganisée de Patton.

Sans doute proche de la mouvance syndicaliste-révolutionnaire, Aimé Mertens versa en juillet 1912 son écot à la collecte lancée par A. Yanssens dans le but de hâter la libération des deux dirigeants des IWW, Joe Ettor et Arturo Giovannitti.

En septembre 1913, Aimé Mertens assista au meeting tenu à Punxsutawney (Pennsylvanie) par Louis Goaziou. Les deux hommes ne s’étaient pas revus depuis de longues années.

Aimé Mertens figura sur la liste des abonnés de L’Union des travailleurs jusqu’à la disparition de ce journal en septembre 1916.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164645, notice MERTENS Aimé [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 24 septembre 2014, dernière modification le 24 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 17 septembre 1903, 12 janvier, 9 février 1905, 27 septembre 1906, 16 juillet 1908, 25 juillet 1912, 25 septembre 1913, 11 novembre 1915 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément