BERRODIER Raymond, Arthur, Clovis

Par Charles Sowerwine

Né le 2 avril 1902 à Molinges (Jura), mort le 29 décembre 1993 à Hauteville-Lompness (Ain) ; travailleur de bois ; militant communiste et syndicaliste, conseiller municipal et maire de Dortan (Ain), conseiller d’arrondissement.

L’on trouve Berrodier déjà secrétaire fédéral Ain-Jura du Secours ouvrier international au début de 1934, époque à laquelle il en fut le délégué au congrès national de Paris des 17-18 mars avec Michaud Aug. et Bérard de Morez (Jura). Ayant gagné un concours de la revue Regards, il fit un voyage en URSS en septembre 1934, ce qui lui valut une popularité accrue comme propagandiste.
Aux élections municipales de mai 1935, il fut élu (seul de sa liste du Bloc ouvrier et paysan) conseiller municipal au scrutin de ballottage. En février 1936, il fut élu au bureau du Sou des Écoles laïques de Dortan. Il fut candidat du Parti communiste aux élections cantonales d’octobre 1937 pour le conseil d’arrondissement, canton d’Oyonnax (avec Falnot Alexis). Il rassembla 1 428 voix au premier tour et fut élu au second grâce au désistement des socialistes Cagnin Louis et Dessertine Gustave.
Berrodier fut également militant syndicaliste et on le trouve secrétaire de la 10e région de la Fédération du Bois en 1937-1938.
En 1939, il fut déchu de ses mandats de conseiller municipal et d’arrondissement. Demeuré fidèle au Parti communiste, prisonnier de guerre, il fut élu conseiller municipal avec 242 voix sur 308 suffrages exprimés en avril 1945, alors qu’il n’était pas encore de retour de captivité. Il fut élu maire. Suspendu pour huit jours pour ses activités de militant en octobre 1949, il démissionna avec le conseil municipal tout entier et fut réélu avec toute sa liste en janvier 1950.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16466, notice BERRODIER Raymond, Arthur, Clovis par Charles Sowerwine, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 20 octobre 2008.

Par Charles Sowerwine

SOURCES : Arch. Nat. F7/13024, rapport 2 juillet 1934, F7/13026, rapport 9 août 1934. — L’Éclaireur de l’Ain, 4 mars, 8 juillet 1934, 12 mai 1935, 9 février 1936, 18 juillet-1er août 1937, 23 janvier 1938, 23 mars 1946, 15 octobre 1949, 14 janvier 1950.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément