NÉNY (ou par erreur NÉRY) Henri [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Nény sur son lit d’hôpital
Nény sur son lit d’hôpital

Rescapé de la catastrophe de Courrières, fait chevalier de la Légion d’honneur pour son héroïsme lors des opérations de sauvetage, Nény décida d’émigrer pour les États-Unis à l’automne 1907. Lors de son arrivée à Scranton (Pennsylvanie) fin novembre, une chaleureuse réception fut organisée par les mineurs d’anthracite de la région. Quelques jours plus tard il arriva à Charleroi. Reçu au siège de L’Union des travailleurs, il fit pour les lecteurs de l’hebdomadaire socialiste francophone le récit exclusif des conditions dans lesquelles il avait démissionné de son poste de receveur-buraliste et leur fit connaître la vérité sur les événements survenus à Courrières. Abonné à L’Union des travailleurs, il semblerait qu’il ait également adhéré au PSA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164917, notice NÉNY (ou par erreur NÉRY) Henri [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 26 septembre 2014, dernière modification le 26 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

Nény sur son lit d'hôpital
Nény sur son lit d’hôpital

SOURCE : L’Union des travailleurs, 28 novembre, 5 décembre, 12 décembre, 19 décembre, 26 décembre 1907.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément