NÈVE Augustine [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste résidant à Johnston City (Illinois), Augustine Nève s’abonna à L’Union des travailleurs peu près son lancement. En janvier 1910, cette fidèle et dévouée lectrice perdit à la mine son fils unique et seul soutien, Alexandre, âgé de 18 ans.

En dépit des difficultés auxquelles elle eut dès lors à faire face pour gagner sa vie, Augustine Nève fit preuve d’un dévouement exemplaire à la cause socialiste jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale, versant à maintes reprises son écot à la souscription permanente de L’Union des travailleurs et participant au financement de la campagne de propagande lancée en direction des catholiques en octobre 1912 à hauteur de 5 dollars.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164921, notice NÈVE Augustine [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 26 septembre 2014, dernière modification le 26 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 2 mars 1905, 31 décembre 1908, 25 février 1909, 13 janvier, 13 octobre 1910, 30 mars, 14 septembre, 9 novembre 1911, 21 mars, 17 octobre 1912, 20 mars 1913, 9 avril 1914 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément