NOËL Émilie [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militante socialiste résidant à Charleroi (Pennsylvanie), Émilie Noël fut recrutée en novembre 1910 pour renforcer la rédaction de L’Union des travailleurs et s’occuper de la gestion des abonnés. Elle fut élue un mois plus tard secrétaire de l’hebdomadaire socialiste francophone lors de l’assemblée annuelle des actionnaires.

Membre de la section socialiste de Charleroi, Émilie Noël fut en mai 1913 désignée pour siéger au sein du comité chargé de préparer le lancement de la Fédération de langue française du PSA, puis pour faire partie du futur du bureau exécutif. Elle participa effectivement à la première réunion du comité national exécutif provisoire de la Fédération en novembre 1913.

Il semblerait qu’Émilie Noël ait cessé de collaborer à L’Union des travailleurs au lendemain du déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164936, notice NOËL Émilie [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 26 septembre 2014, dernière modification le 26 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 3 novembre, 8 décembre 1910, 15 mai, 24 juillet 1913, 5 février 1914 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément