OLIVIER Émile [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste installé à Charleroi (Pennsylvanie), Émile Olivier fut un lecteur fidèle et généreux de L’Union des travailleurs de décembre 1910 jusqu’à la cessation définitive de parution en septembre 1916. Il versa à de nombreuses reprises son écot à la souscription permanente ouverte par ce journal.

Émile Olivier était sans doute d’origine belge, car il participa activement à la collecte organisée par L’Espoir pour soutenir les ouvriers belges qui s’apprêtaient à cesser le travail le 1er mai 1913 dans le but d’obtenir le suffrage universel et l’égalité politique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164965, notice OLIVIER Émile [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 26 septembre 2014, dernière modification le 26 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 22 décembre 1910, 25 avril 1912, 17 avril, 1er mai, 9 octobre, 23 octobre 1913, 21 janvier, 25 novembre 1915, 30 mars 1916.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément