PARENT Constant [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste installé à Charleroi (Pennsylvanie), Constant Parent participa en juin 1903 au financement de l’effort de propagande en direction des Canadiens-français de Nouvelle Angleterre. Fin 1906, il figurait sur la liste des actionnaires de la coopérative de publication de L’Union des travailleurs.

Militant coopérateur et mutualiste, Constant Parent fut élu vérificateur de l’Association coopérative de Charleroi lors du renouvellement du bureau en janvier 1906, puis fut élu trésorier de L’Indépendance en janvier 1910.

En 1912, Constant Parent participa activement au grand meeting de soutien aux travailleurs de Lawrence (Massachusetts), en grève à l’appel des IWW pour « du pain et des roses », qui se tint le 24 mars à Charleroi.

Sans doute d’origine belge, Constant Parent versa la somme de 2 dollars à la collecte organisée par L’Espoir pour soutenir les ouvriers belges en lutte pour le suffrage universel et l’égalité politique en mai 1913.

En mars 1916, Constant Parent était propriétaire à Charleroi d’un beau bâtiment abritant une boucherie-charcuterie et une boulangerie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165028, notice PARENT Constant [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 27 septembre 2014, dernière modification le 27 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 18 juin 1903, 25 janvier, 20 décembre 1906, 20 janvier 1910, 28 mars 1912, 1er mai 1913, 30 mars 1916 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément