PÉDOUSSAUT Hippolyte (parfois PÉDOUSSANT) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Né en 1852 à Firelouse (France), Hippolyte Pédoussant était dessinateur. Combattant de la Commune, il chercha refuge aux États-Unis après la Semaine sanglante. En 1876 il rejoignit la colonie icarienne de l’Iowa. Il y épousa Henriette Vallet l’année suivante.

Lors de la scission de 1877, il se rangea aux côtés de la Jeune Icarie. Il était toujours membre de la communauté dissidente en octobre 1879.

Il regagna toutefois la France peu après, puisqu’en décembre il se chargeait de la diffusion à Paris du journal La Jeune Icarie. Il habitait alors 39 rue d’Enfer (14e arr.). En janvier 1880, il fut appelé à siéger comme membre du jury d’honneur désigné par le comité central socialiste d’aide aux amnistiés et non amnistiés pour se prononcer sur le cas du citoyen Gérard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165068, notice PÉDOUSSAUT Hippolyte (parfois PÉDOUSSANT) [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 27 septembre 2014, dernière modification le 27 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Le Prolétaire (Paris), 27 décembre 1879, 17 janvier 1880 ; Marie Marchand-Ross, Child of Icaria, New York, City Printing Company, 1938 ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur, Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, p. 650 ; Note de Robert Sutton.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément