PETIT Honorine [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Proche de la mouvance libertaire, Honorine Petit versa son obole à la collecte effectuée en janvier 1896 par V. Rousseau et P. Resnays parmi les femmes de Charleroi (Pennsylvanie) au profit du journal L’Ami des ouvriers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165111, notice PETIT Honorine [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 27 septembre 2014, dernière modification le 27 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Ami des ouvriers, 15 janvier 1896.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément