PEYRON Laurent [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Né le 14 mai 1812 à Fouvey (Loire) dans une famille où l’on était rubannier de père en fils, Laurent Peyron se convertit au communisme icarien. Au lendemain du coup d’État le Louis-Napoléon Bonaparte, il se prépara à émigrer avec toute sa famille en mettant ses enfants dans une école privée pour y apprendre l’anglais. Ayant liquidé son affaire et vendu sa maison, il partit pour les États-Unis le 15 septembre 1855 et arriva à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 12 novembre en compagnie de son épouse Annette et de leurs trois enfants (Pierre, Michèle et Jean).

Dans un premier temps, Laurent Peyron songea à aller s’établir au Texas, puis il décida de remonter le Mississippi jusqu’à Nauvoo (Illinois), où il vécut durant deux ans au sein de la communauté icarienne avec sa famille.

Après la scission survenue au printemps 1856, Laurent Peyron travailla avec Émile Baxter, qui était en train de monter une entreprise viticole. À l’automne 1856, il fut, de même que son épouse Annette, l’un des 76 anciens membres de la communauté signataires d’une pétition de soutien à l’opposition, dans laquelle étaient dénoncées les tendances « dominatrices [et] antidémocratiques » de Cabet.

Laurent Peyron demanda la citoyenneté américaine le 8 juillet 1859 et toute la famille se réinstalla à La Harpe (Illinois).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165118, notice PEYRON Laurent [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 27 septembre 2014, dernière modification le 27 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Naturalization Records, Hancock County, Ill. ; Revue icarienne, n° 1 (octobre 1856) ; Icarian Studies Newsletter, mai 1981, p. 2-3 ; Note de Robert Sutton.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément