PIERRET Emmanuel [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur à Noblestown (Pennsylvanie), actif dans la mouvance anarchiste, Emmanuel Pierret figurait en janvier 1892 au nombre des correspondants du Réveil des mineurs. Il versa également son écot pour permettre l’agrandissement du format de cette feuille. Quelques semaines plus tard, il appella publiquement à la formation du groupe n° 4 de la Revanche des mineurs à Willow Grove (Pennsylvanie).

Parti tenter sa chance vers l’Ouest, Emmanuel Pierret fut activement impliqué en septembre 1894 dans une grève à Rich Hill (Missouri). Dans une correspondance adressée à la rédaction de L’Ami des ouvriers en décembre, il expliquait pourquoi il restait favorable à l’abstention électorale.

En août 1895, il se trouvait à Westville (Illinois), d’où il fit parvenir un versement à la souscription permanente de L’Ami des ouvriers ; en mars 1898, il était à Jamestown (Dakota du Nord), d’où il envoya 1 dollar à La Tribune libre pour financer l’achat d’une presse. Il se disait alors à la recherche de camarades pour fonder une colonie libertaire dans le Dakota du Nord.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165175, notice PIERRET Emmanuel [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 28 septembre 2014, dernière modification le 28 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Le Réveil des mineurs, 16 janvier, 20 février 1892 ; L’Ami des ouvriers, septembre, décembre 1894, août 1895 ; La Tribune libre, 31 mars, 22 septembre, 3 novembre 1898.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément