REICHARDT Chrétien [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien né vers 1820 à Paris, Chrétien Reichardt était tailleur. Répondant à l’appel lancé par Cabet, il décida de partir rejoindre la communauté de Nauvoo (Illinois), et il quitta Le Havre en août 1854. Il était accompagné de son épouse et de leurs enfants, une fillette âgée de sept ans et un garçon âgé de neuf ans. Mme Reichardt, née vers 1817, était couturière.

En juillet 1855 Chrétien Reichardt se rangea aux côtés de l’opposition à Cabet, et il vota contre ce dernier le 12 mai 1856.

Les Reichardt étaient toujours membres de la communauté de Nauvoo en octobre de la même année.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165435, notice REICHARDT Chrétien [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 30 septembre 2014, dernière modification le 30 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Colonie icarienne, 20 septembre 1854 ; É. Cabet, Guerre de l’opposition contre le citoyen Cabet, août 1856 ; Revue icarienne, n° 1 (octobre 1856) ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, p. 399 ; Fernand Rude, « Allons en Icarie ». Deux ouvriers viennois aux États-Unis en 1855, Grenoble, PUG, 1980, p. 171 ; Dale Larsen (ed.), A History and Census of the Icarian Communities : Soldiers of Humanity, The National Icarian Heritage Society, sl, 1998, p. 120 ; Note de Robert Sutton.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément