RODRIGUEZ IVANEZ Antonio

Par Julien Lucchini

Né le 15 janvier 1919 à Torredonjimeno (Espagne), condamné le 21 juin 1944 par le tribunal militaire FK de Nevers, fusillé à une date inconnue ; ouvrier mineur ; résistant membre des FTPF.

Ouvrier mineur demeurant seul à Quimper (Finistère), Antonio Rodriguez Ivanez fut arrêté le 29 mars 1944 par les autorités allemandes à Nevers (Nièvre) pour « actes de franc-tireur, vols avec effraction et à main armée ». Son dossier le présente comme nationaliste espagnol, et évoque un autre motif d’arrestation : Antonio Rodriguez aurait participé, en compagnie de deux autres personnes, à l’attaque à main armée d’un antiquaire.
Détenu à la prison de Nevers puis à celle du Cherche-Midi (Paris, VIe arr.), il s’évada le 15 juin du fourgon qui devait le mener en Allemagne, mais fut rattrapé.
Jugé le 21 juin 1944 par le tribunal militaire FK de Nevers, il fut condamné à mort, puis fusillé par les autorités allemandes, sans que la date ni le lieu d’exécution ne soient connus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165607, notice RODRIGUEZ IVANEZ Antonio par Julien Lucchini, version mise en ligne le 1er octobre 2014, dernière modification le 19 février 2021.

Par Julien Lucchini

SOURCE : DAVCC, Caen, 39 B VIII (Notes Thomas Pouty).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément